Comment est calculée la retraite de base d’un fonctionnaire hospitalier ?

retraite

Estimer votre retraite quand vous êtes encore actif est une solution idéale pour éviter les surprises. Le calcul des pensions de retraite de base d’un fonctionnaire hospitalier tient compte de nombreux éléments selon la carrière et la situation personnelle de chaque agent. Il existe aussi un outil pour simuler le montant à toucher. Mais, à quel âge partir à la retraite pour un fonctionnaire hospitalier ? Comment calculer la retraite de base ? Quels sont les éléments à prendre en compte pour cela ?

A quel âge partir à la retraire pour un fonctionnaire hospitalier ?

Quand vous êtes fonctionnaire hospitalier, bien estimer le montant de la pension de retraite est essentiel afin d’anticiper au mieux l’avenir. C’est en quelque sorte plus prudent pour éviter les mauvaises surprises. Dans la fonction publique, l’âge moyen à partir à la retraite pour les médecins, les infirmiers, les aides-soignants et aussi d’autres professionnels dans le secteur dépendent de nombreux paramètres. Il est en fait nécessaire de tenir compte de leur statut, leur catégorie et aussi la nature de leur emploi. Tout d’abord, la catégorie des actifs qui est constituée par des fonctionnaires occupant un emploi qui engage en général un risque spécifique. L’âge minimum de départ à la retraite dans cette catégorie est fixé à 57 ans. Il faut quand même justifier d’une durée de services minimums de 12 à 32 ans selon la nature du métier pour percevoir une pension de retraite à taux plein.

Ensuite, il y a la catégorie sédentaire qui est composée des fonctionnaires autres que ceux classés dans la catégorie active. Pour les agents dans celle-ci, l’âge pour partir à la retraite est fixé à 62 ans. Pour les infirmiers, cadres de santé et personnels paramédicaux, il est avancé à 60 ans. La durée de service minimum est alors de 2 ans. Pour plus d’informations, cliquez sur www.crh.cgos.info

Calcul de la retraite de base d’un fonctionnaire hospitalier

Pour les agents titulaires, la pension de retraite maximale s’élève à 75% de son salaire brut calculé sur les 6 derniers mois de carrière. Cela permet de calculer la retraite de base à taux plein du fonctionnaire. Cependant, il est important de valider entre 167 à 172 trimestres d’assurances retraites tout au long de sa carrière afin de d’atteindre ce plafond. Les interruptions d’activités et les bonifications sont également inclues dans ce décompte. Si le nombre de trimestres n’est pas atteint, votre pension sera bien évidemment réduite.

Par contre, les primes ainsi que les indemnités sont très peu prises en compte pour le calcul du montant de la retraite de base. Elles ne sont incluses que dans le cadre de leur retraite complémentaire obligatoire ou épargne retraite fonctionnaire. Il existe alors plusieurs éléments à prendre en compte pendant le calcul de ce montant de la retraite de base.

Eléments à prendre en compte pour le calcul

Lors du calcul du montant de la retraite de base d’un fonctionnaire hospitalier, il existe plusieurs éléments à prendre en compte. Cependant, le dernier salaire de l’agent avant son départ à la retraite n’est pas le seul et unique point à considérer. Il faut également vous appuyer sur l’année de naissance de l’agent hospitalier. Ensuite, son année de départ à la retraite, la catégorie de l’emploi occupé, le nombre de trimestres d’assurance, la durée de services effectifs et les éventuelles bonifications et majorations sont à considérer.

Calculer le montant de la pension de retraite est en fait très personnel. La situation familiale est alors l’une des éléments qui doit être prise en compte. Elle varie selon chaque agent et il faut également ajouter les bonifications retraite. Ainsi, chaque agent peut bénéficier, pour chaque enfant né avant 2004, d’une année supplémentaire. Il s’agit alors de majorations pour les enfants nés après cette année. Il est aussi possible d’anticiper la baisse de votre pension grâce à un outil de simulation. Simuler sa retraite de base vous permet par la suite d’anticiper l’épargne retraite fonctionnaire ou le complément de revenu pour la retraite.

Cotiser à un épargne retraite pour se constituer un complémentaire de revenus

Connaître le montant de votre pension de retraite vous aide à éviter les mauvaises surprises le moment venu. Il est ainsi possible de mettre tous les moyens de votre côté durant votre vie active afin de limiter au maximum la réduction des revenus. Cependant, vous pouvez utiliser un simulateur afin d’estimer votre retraite en tant que fonctionnaire hospitalier. Il tient compte de toutes les informations vous concernant.

Pour préparer votre avenir, il est possible de cotiser un épargne retraite fonctionnaire. Il s’agit d’un complément de ressources pour la future retraite. La complémentaire retraite des hospitaliers, avec sa formule plutôt souple et bien adaptée aux fonctionnaires hospitaliers vous permet de cotiser en fonction de votre budget. Elle vous aide également à récupérer votre épargne au moment de la retraite en toute liberté.

Qui est concerné par la déclaration de performance Extra-financière ?
Apprendre à calculer son taux d’endettement