Epargne : c’est quoi la gestion passive ?

L’épargne doit pouvoir être rentable. C’est dans ce sens que la gestion passive est privilégiée par les investisseurs. Elle est même encouragée puisque la gestion n’est plus aussi fiable. En tout cas, pas autant qu’on l’espère.

Gestion passive : pour plus de facilité

Si la gestion active a pour but de donner un meilleur indice de référence aux investisseurs, la gestion passive utilise cet indice comme référence. Vous n’avez donc pas à chercher un chiffre ou un achat à bas coûts, un prix se rapprochant de la référence suffit. En plus, le mode de gestion est bien plus simple. La méthode consiste à vérifier vos actions pendant une minute et une fois par mois suffit. Vous n’avez pas à calculer des tas de chiffres ni à chercher de nouveaux moyens pour dégager des profits, il faut simplement vérifier vos comptes. Si cela vous intéresse, révolutionnez en 1 minute par mois votre épargne sur epargnant30.fr.

Investir en actions pour une bonne gestion

Les investisseurs particuliers peuvent faire fructifier une épargne grâce à la gestion passive. Il s’agit d’investir dans plusieurs branches pour se faire des économies. Vous ne vous fiez donc plus à une seule parcimonie, mais à plusieurs. Et dans la grande majorité des cas, la rentabilité est assurée. C’est le cas dans une assurance-vie. Votre portefeuille financier n’est pas limité à des actions, car les chutes en bourse pourraient être désastreuses. Vous devriez aussi investir en obligations et sur de vrais actifs pour assurer vos arrières. Il est également conseillé d’investir dans un fonds en euros, mais pas uniquement parce qu’ils sont plus stables et plus sécurisés.

De meilleures enveloppes fiscales et des ETF

La gestion passive s’intéresse aux enveloppes fiscales. L’objectif est de diminuer les impôts pour dégager davantage de bénéfices. Pour ce faire, vos investissements doivent tourner sur vos propres projets. Tout se fait selon un emploi du temps précis. D’ailleurs, vous devriez mettre en place une stratégie personnelle pour automatiser vos actions. L’exemple le plus proche est de réaliser des investissements délocalisés, c’est-à-dire dans d’autres pays. Dans le cadre d’un ETF (Exchange Traded Funds), ce type de gestion trouve tout son intérêt : il utilise des outils plus performants et il se base sur les performances de votre patrimoine. En plus, il s’agit toujours de diversifier votre épargne. De même, les ETF sont souvent cotés en bourse et plus abordables. Ils respectent un indice précis, ce qui est avantageux. Ainsi, vous pouvez investir librement dans un tracker, dans des fonds passifs ou dans des fonds indiciels.

C’est quoi le livret A ?